Les larmes du Christ

il y a
1 min
13
lectures
0

Dans un monde sans poésie, les rossignols se mettraient à roter. Cioran -  [+]

Lorsque Lucifer fut chassé du paradis,
La fureur du Vésuve ravagea le pays.
Le chaos s’installa et l’ange déchu dit :
« Peuple de Campanie, regardez Pompéi ! »

Les gens devinrent fous, cupides et décadents.
Les hommes se berçaient de perfides desseins.
Les femmes ne rentraient plus et rêvaient de volcans.
Les enfants s’enivraient de liqueurs et de vins.

Le Christ en découvrant cette désolation,
Leva les bras au ciel et demanda pardon.
Des larmes bleues coulèrent sur ses joues scarifiées

Pour irriguer la lave recouvrant la montagne.
Le lendemain matin des vignes fleurissaient
Tandis qu’un vent léger purifiait la campagne.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,