Les illusions

il y a
1 min
0
lecture
0
Mes larmes ne cessent pas de verser le sang dans ma vie,
Mon verre est rempli de mauvaix souvenirs et du débris.
J'essaie et je réessaie de rendre ma force,
Mais à chaque fois, je perds mes espérances.

Parfois je dors profondément comme une petite fille,
Parfois je médite silencieusement sans participer.
Derrière mon miroir cassé se cache un ange innocent,
Qui ne sait rien, une victime des assassins.

La vie me donne une gifle plusieurs fois,
Mais mon coeur ne perd pas sa foi.
Je garde ma constance malgré le vent qui m'entoure
Mes rêves seront réalisés tôt ou tard.

Il existe une voix furieuse dans mon fond,
Qui crie mais n'a pas de son.
C'est l'heure de crier,
De sortir tout ce qui est enterré.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,