Les hommes, les hommes

il y a
1 min
114
lectures
19
Qualifié
Je n'aimerais pas
Perdre ma légèreté.
J'aime trop la frivolité.

J'aime tous ces regards
Qui se croisent
Sous un instant de fard
Se découvrir
Juste pour rire
Plonger dans le bonheur
En buvant un martini
Quelques olives vertes
Et autant de cacahuètes.

J'aime aux terrasses des cafés
Regarder les gens qui passent
Les femmes qui ondulent
Les hommes avec leurs grand pas
Leurs bouches si belles
À redessiner
Dans le vague
D'un bruissement d'âme.

Les hommes, les hommes
Ceux que l'on fait
Sous nos baisers de mère
Ceux que l'on défait
D'un désir qui s'en va.

Et ainsi
Tourne
Le manège du temps.
Des nuages, des frissons
Un brin de nostalgie
Une touche d'ennui.

Et ainsi je suis
Funambule
Entre les mots
Désespérée et ravie.

19

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !