Les heures sombres

il y a
1 min
17
lectures
0

me décrire? A quoi bon, ce n’est en fait qu’un jeu de dupe ou l’on tente de se présenter sous son meilleur jour... non, lisez-moi, et si vous savez lire au delà des mots, alors peut-être  [+]

De faïence est mon cœur
Qui sous tes vilains coups
Se fissure de pleurs...
Tu ne sais dire "nous"

Je me meurs d'une fleur
Qui s'éloigne, sans mot dire.
Dans la nuit la froideur
A remplacé nos rires.

Sous le vent de nos ombres
S'envolent nos amours
S'écoulent les heures sombres

Et laisse le silence
Hurler à rendre sourd
Le poids de ton absence


(Poème publié en libre sans passer par la case du jugement dernier.)
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !