Les funambules

il y a
1 min
337
lectures
245
Qualifié

Je suis de celles qui aperçoivent un visage dans les aspérités d'une montagne et tout un bestiaire au fil d'un nuage. J'aime à la Prévert, lire passionnément, écrire modestement, les histoires  [+]

Image de Hiver 2020

Elle cache ses bleus et sa méfiance,
Son désespoir
Et ses frayeurs
Quand d'autres jouent, elle c'est malchance,
La main tendue
Lui vaut douleur
Sa seule erreur est sa naissance
Et rien que d'être
Est son malheur

Ils funambulent leur enfance,
Le regard vide
Vers un ailleurs

Lui s'engloutit dans sa souffrance,
Son cœur s'étiole
Quand sa mère pleure
Accablé par son impuissance,
Comment jouer
Quand on a peur
Son avenir n'est que béance,
Les bleus de l'âme
Sont destructeurs

Ils funambulent leur enfance,
Le regard vide
Vers un ailleurs

Elle, abusée en toute confiance,
Bafouée, trahie
Dans sa candeur
Elle a perdu son innocence,
N'a pas les mots
Pour dire ses pleurs
Elle s'est enfuie son insouciance,
Finis les rires
Qui viennent du cœur

Ils funambulent leur enfance,
Le regard vide
Vers un ailleurs

Ils sont des bribes d'existence,
Qu'ils soient d'ici
Ou bien d'ailleurs
Pauvres victimes de toute violence,
Leurs larmes blessent
Le mot bonheur
Leurs cris s'étouffent dans leurs silences,
Comment grandir
Pleins de terreur

Ils funambulent leur enfance,
A-t-on le droit
De regarder ailleurs ?

245

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Poèmes

Le don d'Hermia

Laurence Guillemin

Hermia regarda la foule qui se pressait sur la place malgré le froid, sans s'attarder sur aucun visage. Encore une poignée de minutes, le temps pour son bourreau d'égrener les accusations... [+]