Les femmes et les enfants d'abord

il y a
1 min
118
lectures
27

Mon hypersensibilité , mes émotions me font vibrer, alors j'aime les mots pour essayer de traduire ce que je ressens...L'essentiel est de partager ce que l'on écrit... Désolée pour mes silences  [+]

Courez,vous, femmes de la Terre,
Apprivoisez vos peurs.
Repoussez les barrières,
Les cerbères, les chimères.
Courez car il est toujours l'heure
De défendre vos soeurs :
Celles qui sont méprisées ,
Battues et humiliées...
Celles qui sont harcelées, mutilées et violées.
Courez pour faire parler la vérité
Dans ces livres trop bien rangés.

Comme un rythme obsédant, le martellement de vos pieds résonne : c'est le tambour du monde.

Courez,vous, enfants de la Terre
Pour tous les mal aimés, pour tous les insultés,
Blessés, martyrisés, noyés dan le bleu de ces mers.
Courez le long des grèves au bord des eaux amères.
Courez sur tous les monts isolés, négligés
Courez aussi dans les vallées obscures
Où règne encore la dictature
De l'amnésie, de la misère.

Comme un rythme obsédant, le martellement de vos pieds résonne : c'est le tambour du monde.

Femmes et enfants, courez avec pour tout bagage
Votre amour du courage,la beauté du partage.
Mais les muscles vous brûlent dans l'effort et la rage
Quand une pluie glacée
Vous dicte d'abandonner.
Mais vous courez sans trêve ni repos
Sans hourra, ni ego
Enfin,vous voilà tous, arrivés tout en haut
Devant ces palais d'or, devant ces ministères.
Et l'écho de vos pas soudainement tonnerre
Claque aux oreilles de tous les magisters.

Comme un rythme obsédant , le martellement de vos pieds résonne : c'est le tambour du monde et les murs de l'oubli se craquellent, se fissurent, et s'écroulent...

27

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,