Les deux coeurs

il y a
1 min
157
lectures
28
Qualifié

Bonjour à tous.Je me nomme daniel Rouvière.Je suis peintre,graveur ,sculpteur;j'aime la littérature,notamment les nouvelles et la poésie  [+]

Image de Eté 2016
Deux cœurs allaient gaiement,
Serrés l’un contre l’autre
Pareils à deux apôtres
Unis et rayonnants
Ils disaient mille choses,
En s’arrêtant souvent
Pour écouter le vent
Et sa plainte morose ;
Tandis que le soleil,
Las d’avoir tant brillé
Descendait les sentiers
Pour un nouveau sommeil.
Allongeant leurs deux ombres
Les confondant si bien
Qu’ils ne faisaient plus qu’un.
À l’heure où le soir tombe,
Ils cheminaient ainsi
Heureux et sans fortune
Sans pensée importune
À cent lieues des soucis.
Et puis pour presque rien
Un arbre... un coquillage,
Les deux cœurs, ces sauvages,
Se battirent comme des chiens
Ils s’entredéchirèrent
Avec tellement de hargne
Qu’à cent lieues la montagne
En reçut les éclairs.
L’un voulant l’autre mort,
Le combat fût cruel
Les coups étaient mortels,
Et les mots pires encore.
Enfin, abandonnant
L’objet de leur dispute,
Ils gravirent une butte
Épuisés et sanglants.
Vaincus par la souffrance
Et regrettant déjà
Leur stupide combat,
Ils pleurèrent en silence.

28

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !