Les demi-dieux

il y a
1 min
100
lectures
10

Depuis de nombreuses années, je m' intéresse aux mots, et à la poésie en particulier (Prévert, Rimbaud, Baudelaire, Neruda...) y compris un peu au slam. Je me consacre plus sérieusement à l'  [+]

Les demi-dieux, tout en egos et en ergots,
Portent évidemment le menton toujours trop haut.
Pouces rentrés de chaque côté du gilet,
Voyons, pourquoi ne seraient-ils pas satisfaits ?

Leurs pensées sont conditionnées sur une échelle
Où chaque homme est fonction, et non âme mortelle.
Pour leur servir de guides, des hiérarques arrogants ;
Quant à ceux qui les servent, des clones transparents.

Cachant à grand-peine leur nombril gigantesque
Derrière des dehors de bonne éducation,
Ils exécutent leur mission en soldatesques,
Tout dépourvus qu' ils sont d' autre imagination.

Comme leurs collaborateurs se veulent d' eau,
Les demi-dieux, noblesse oblige, se veulent d' huile.
Ainsi, la distinction faite, ils tournent le dos :
Chacun sait qu' eau et huile ne sont pas miscibles.

A l' inverse de Midas au toucher doré
Ou des illuminés de la sublimation,
Ces sombres alchimistes au miroir de psyché
Transforment l' or en plomb avec délectation.

Ils sont di-eux ; à tout le moins , c' est ce qu' ils croient.
Pourtant, ils ne peuvent qu' avoir la peau d' un mortel.
Et pour tout un chacun, la vie nous doit ce droit
Qu' après la mort ne règne qu'absence éternelle.
10

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,