Les boeufs de mon voisin d'en face

il y a
1 min
117
lectures
25
Qualifié

Ecrivain auteur de 8 romans publiés , des nouvelles et des poèmes primés. https://www.amazon.fr/Christian-Chaillet/e/B0073X2UOG%3Fref=dbs_a_mng_rwt_scns_share Une couleur ? le vert ... [+]

Image de Grand Prix - Printemps 2016
Image de Poèmes
Quand on lève les guérets s’ennuie le brabant
Qui n’en peut mais du vent dont sont fait les frissons
Quand se caresse l’haleine des bœufs puissants
Je rêve au feu brûlant de belles chansons

Les sabots s’égrènent, le temps noircit le champ
La cheminée fume pour un vent maladroit
Pour une soupe aux légumes, un chat ronflant
Un couple de vieux s’aime et ont froid

Il neige maintenant sur les terres labourées
Les pays bientôt blancs semés de corbeaux noirs
Et sur les paysans dont les lèvres gercées
Prodiguent des murmures aux bêtes dans le soir

Puis la chaleur coule en soi fait bailler le chat
Mon amour me donne ses bras montre sa joie
Me dit des gentillesses : elle m’aimera
Tant que l’hiver après l’automne reviendra

L’édredon fait le gros dos mais le ventre doux
Les souris dans une gigue à la chance
J’aime le froid du vent mes lèvres sur ton cou
Tu dors si belle un rêve de silence.
L’antique attelage par le joug assemblé
Perce le brouillard des cornes tant recourbées
Et sur le gris basalte au pied des coteaux
Bat monotone le choc des sabots
Les naseaux annelés très fort expirent
Des soupirs de brume qui mille fois s’effacent
Comme les vagues, long cils de lourdes paupières
Lancent l’écume linceul du sable de chair
Les bœufs ont des œillères pour marcher sans voir
Les flancs des pays où je rêve de m’asseoir
Pour peut-être voir fuir par l’aiguillon piqué
Un antique attelage par le joug assemblé.



25

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !