Les âmes sœurs

il y a
1 min
16
lectures
7

"Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière", V. Hugo C'est au creux de la nuit de ma maladie que la poésie est venue me sauver... s'imposant à moi sans crier gare, ultime rempart contre le  [+]

Elle est venue sur terre
Par accident sans doute
Échappée de la lune
Un matin de grand vent

Et c'est depuis je crois
Qu'a commencé l'exil
Pour son trop-plein d'amour
Et pour son cœur d'enfant

Elle voulait simplement
Donner de la tendresse
Et tout l'amour du monde
Ce don qui rend vivant

Mais sur terre bien des gens
Ne savent recevoir
L'amour pur innocent
Sans devenir méchants

Alors elle a pleuré
Des étendues de larmes
Parce que l'amour fait mal
Quand l'autre n'en veut pas

Et puis soudain son cœur
En un joli mystère
A trouvé sur sa route
Un petit compagnon

Il cachait lui aussi
Sous son pelage blanc
Un amour infini
Un amour-océan

Je sais que grâce à lui
Elle est moins seule sur terre
Qu'elle a trouvé réponse
À beaucoup de questions

Et je crois que depuis
Qu'il se trouve près d'elle
Son âme a retrouvé
Le pays d'où elle vient
7
7

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
C'est très beau..
Comme d'habitude..
❤❤

Image de Laurienne Bernard-Mazure
Laurienne Bernard-Mazure · il y a
Merci Isa. Cela fait du bien de se sentir "rejointe" lorsque l'on écrit sur de l'intime. C'est précieux !
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Toujours autant de douceur dans vos mots
Image de Laurienne Bernard-Mazure
Laurienne Bernard-Mazure · il y a
Et toujours autant de bienveillance bienfaitrice dans les vôtres... Merci Marie, merci !! :-)
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une infinie douceur dans cette rencontre bienfaitrice.
Image de Laurienne Bernard-Mazure
Laurienne Bernard-Mazure · il y a
Merci pour ces mots.... Oui, ce petit compagnon en a apporté de la douceur ! Il en était pétri...