Les âmes en cachets

il y a
1 min
0
lecture
0

Ma demoselle je bis à vore  [+]

Il est de ces paradis, de l'air si beau
Où quelques belles gens s'aventurent, bien plus qui nient paresse.
En quête des fées, mères de tous les vices
Qui, s'ils ne les attrapent, rêvent en ses filets
Mais quand l'effet s'effile les fées se défilent
La vie se verse là et se marre en eau triste
Ou les âmes se diluent et se cache à elles même
Leurs faciles bonheurs et c'est déjà hier
Il en est de ces autres de paradis plus rude
Que l'on atteint seulement par plusieurs portes en fer
Ou demain n'est pas sûr et aujourd'hui espère
Que l'on peine à garder et qui brûlent et qui glissent
Mais qui ne meurent jamais et attendent qu'on les hissent
Même s'il n'y a pas de vent il leur restent du souffle
A ces âmes d'enfants pour compter jusqu'à cent
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,