Les aimants cassés

il y a
1 min
0
lecture
0

Ma demoselle je bis à vore  [+]

Ici s'attirent, là se repoussent,
Quand l'un virevolte l'autre secousse.
Dès qu'ils s'embobinent, ils s'électrisent,
Et le courant du trop fort fond ce fil qui les unis.
Et les coups rendus trop fort font ce qui les désuni.
Seul n'attire que simple fer...
A deux se collent pour ne qu'un faire,
Mais quand fusil change de pôles
Vient que se cognent les épaules.
S'effritent et se clashent à chaque choc
Perdant leurs bouts seuls sur le sol
Perdant leur boussole sur le seul
Dès qu'au Sud, se manier, tise désir,
Au Nord, se magnétisent des ires.
Des ondes y naissent pleines de non-dit
Des nasses inondent plaines de on-dit
Brouillant leurs ondes en fréquence
Et leur longueurs en différences...
Hélas, ces âmes enlassent ce cas.
Et las, ces aimants là se cassent.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,