Les adulescents

il y a
1 min
285
lectures
189
Qualifié

Psychothérapeute et comédien - spécialisé dans la prévention. Lire, écrire, écouter, partager, jouer, faire rire ou émouvoir… Être militant de personnes mais surtout pas d'idée ! Mon  [+]

Image de Été 2018
Adulescents : Se dit d'un adulte qui continue à se comporter comme un adolescent.


Ils marchent en rond de ventre
S’accrochent à leur acné
Maquillent leur fin septembre
Pour se croire fin mai
Ne savent de l’espoir
Que le verbe espérer
Ils courent à contre temps, les adulescents

Trottinent « z’en trottoir »
Se drapant d’arriérés
Nourrissent leur mémoire
De vies aventurées
Se coiffent de passoires
Comme de vrais faux chevaliers
Chevauchent à rabat temps, les adulescents

Les quarante rugissants
Assourdissent leur été
Mais demeurent les enfants
De celles qu’ils ont tétées
Presque « gériatrisant »
C’est en jeunes premiers
Qu’ils « pied de neze » le temps, les adulescents

Et quand l’amour d’une fée
Vient à prêt-à-porter
Ils sauvent la belle aimée
Du très fond d’un brasier
Mais quand la libérée
Leur offre un nouveau-né
Se sauvent de temps à temps, les adulescents

Je sais leur trajectoire
Pour l’avoir « trajecté »
Fabulé mes victoires
Pour n’y croire qu’à moitié
De mes soupçons d’automnes
À mes cheveux givrés
« J’ivégise » le temps d’un adulte naissant

189
189

Un petit mot pour l'auteur ? 72 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Birdie
Birdie · il y a
Croyez-vous qu'une adolescence peut être vécue à 60 ans ? Comment ce superbe texte " troubl'attendrissant" a-t-il pu m'échapper ? mais si, on ne retient pas les adulescents...
Image de De margotin
De margotin · il y a
Fantastique! Et je vous invite à découvrir Nilie sur ma page.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Magnifique flot de mots criant de véritéS ! Bravo ! A bientôt chez vous ou chez moi...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Dans ce monde dur et froid, ils ne veulent pas grandir, et espèrent encore le pays des Bisounours.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette peinture réaliste ! Puis-je vous inviter à visiter “Sombraville”
qui est en FINALE pour le prix Imaginarius 2018 ? Merci d’avance et bonne lecture !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

Image de Sandi Dard
Sandi Dard · il y a
Belle vérité :)
Image de Robert Haïtam
Robert Haïtam · il y a
Un syndrome de Peter Pan qui dure? Très réussi!
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Comme une chanson de geste, un roman de cape et d'épée, et d'aventure en aventures ....
Et par analogie de sonorité sans doute cet "adulescent" m'a toujours fait pensé à acidulé, ce qu'est finalement ce poème entre douceur et piquant ...

Image de michel jarrié
Image de Jean Jouteur
Image de Françoise Sick Tov
Françoise Sick Tov · il y a
Oui il y a encore beaucoup d'adulescents... Toutes mes voix. Peut-être que vous aimerez aussi "Coucher du soleil sur la mer"
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Françoise pour ce commentaire
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je me retrouve parfois dans ces [jeux de] mots :D J'ai souri et la poésie est bien au rendez-vous!
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Méli, merci mélo !
Image de Louisa
Louisa · il y a
Et le temps des adulescents venus, ils sont nombreux aujourd'hui à sa réfugier auprès de la femme qui les a mis au monde et les a aimés
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Oui, tant qu'elle est encore capable de les recevoir... Après, c'est une autre histoire qui commence. Merci Louisa
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Un poème sympathique par ses jeux sur les mots et qui cache des vérités par toujours faciles à entendre...
Image de Jean Jouteur
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un poème plein de tendresse et de lucidité avec des mots malléables qui se prêtent bien à vos jeux. Bravo, tous mes votes.
Image de Jean Jouteur
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un immense plaisir de lecture que ce poème sur les adulescents avec de savoureux jeux de mots ! Bravo, Jean ! vous avez mes cinq votes.
Vous avez soutenu mon sonnet Mumba et je vous en remercie. Il est désormais en finale. Le soutiendrez-vous de nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mumba Bonne journée à vous !

Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Jean, bien sûr que je soutiendrai votre sonnet !
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Merci à vous, Jean !
Image de Thomas d'Arcadie
Thomas d'Arcadie · il y a
Votre plume est sensationnelle ! Bravo :)
A voté de plaisir !

Image de Jean Jouteur
Image de Adèle
Adèle · il y a
Je ne suis pas la première et ne serai pas la dernière à le dire mais on finit presque de lire ce poème en fredonnant :)
J'aime le rythme, les images que l'on ne voit nulle part ailleurs. Et le dernier vers est très intelligent ! C'est beau, c'est chantant, ça me plaît !

Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Un bien agréable commentaire. Merci Adèle
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Me croirez vous si je vous chuchote que j'ai tellement aimé votre poésie libre et hors le temps et hors le plancher des vaches ni maigres ni grosses mais juste là à admirer le paysage. J'ai aimé votre texte qui se fredonne comme une p'tite chanson et vos mots sont des étoiles filantes et ils s'accrochent dans la blanche barbe à papa et ils plissent le froissé des jupes de maman et ils sucent un pouce nostalgique et ils gambadent et c'est beau et vos mots sont des capsules de rêves et des boutons de la panoplie Goldorak et vos dernières lignes sont sublimes : " à mes cheveux givrés, j'ivégise le temps d'un adulte naissant ".......... votre talent est ma joie de ce soir qui empelisse ma fenêtre sans volet.
Merci Jean
sylvie

Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Oui, je te crois Sylvie, tu vois, tes mots me touche tant, que ce soir, seul dans ma chambre d’hôtel, écoutant pour la énième fois le dernier album de Brel, je ne puis m’en lasser, j’aime cet homme, j’ai envie de te tutoyer et de laisser temporairement de côté Lafée pour simplement t’appeler Sylvie : Merci.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Oui, ainsi est le soir, de chambre en chambre fermées le long des couloirs moquetés de pastels ras et mous qui amortissent tout, même les pas, même les sons. Le lit prend toute la place et la télé accrochée est une fenêtre fermée et noire, elle est un carré qui menace de tomber si les nouvelles disent des drames trop lourds à écouter. Muette et plongée dans une cécité apaisée, elle sert à justifier une étoile ni filante ni danseuse mais une étoile quand même. Une inaccessible étoile. Dessine moi une étoile. Celle qui déborde de ton vieux regard gamin et qui scintille dans la nuit avec un torrent retenu par un gros barrage, bien haut et bien bétonné. Un barrage moche et ferré de barres métalliques pour assurer une sécurité illusoire. Un leurre. Le sentiment est un sédiment qui gratte le fond de ton tu tenté en ce début de nuit qui ponctue le soir fatigué par le mouvement incessant du jour pas tout à fait épuisant mais presque. Le presque est suffisant pour se dire que, maintenant, tout est bien et le répit est une respiration nécessaire et je repense à cet adulescent qui croit être un adulte et qui rêve comme son autre resté suspendu au temps d'avant et quand je le regarde lire : il suce son pouce.
Le soir s'est endormi et la nuit veille sur son repos.
Et je viens, prête à porter et la moquette silence mes semelles et Brel vient de s'accrocher à l'étoile désormais accessible.
Merci à toi

Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Peter Pan, l'éternel enfant, déclare : "“Chaque fois qu’un enfant dit : “Je ne crois pas aux fées”, il y a quelque part une petite fée qui meurt.” il a raison ce sacré petit bonhomme vert. Depuis lundi, et demain encore, je conte deux fois par jours des histoires rêvées à des enfants de primaire. Et lorsque ces mômes, après le spectacle, viennent me demander si tout ce que je leur ai conté est vrai... Je suis heureux et je me dis que vraiment, j'ai passé une bonne journée, malgré l'hôtel et la solitude de la tournée. Ce que tu m'as écrit est très beau. L'inaccessible étoile ! quand sur scène, je chantais cette chanson, j'avoue que parfois, l'émotion aidant, j'avais un peu de mal à la finir.
Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
N'avoue rien, dis simplement.
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Intéressante évocation, qui n'est que trop vraie, de ces adultes qui n'acceptent pas leur âge et veulent rester "djeun's". Cela dit, l'âge, et les maux qui vont parfois avec, ne sont pas toujours faciles à accepter !
Je me permets de vous suggérer la lecture de deux textes en lice dans le prix Short Paysages :
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/des-paysages-sans-paysans
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/je-te-regarde-isere

Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Françoise. Bien sûr j'irai lire vos textes
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Finement exprimé. Il y a du Brel dans ce texte.
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
J'ecris mes poème en écoutant des chansons que j'aime. J'ai écris celui ci en écoutant "Les désespérés" de Brel. Merci pour cette comparaison si flatteuse !
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
J'aime beaucoup les images si justes de ces jeunes adultes qui jouent les prolongations....Et je ne peux m'empêcher de penser aussi à ces adultes sexagénaires qui se déguisent en trentenaires, qui surtout ne veulent pas qu'on sache qu'ils sont papy et mamy...Ridicules, cette non acceptation de l'âge , quel qu'il soit !
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Flore. Ridicule, je ne sais pas, touchant, certainement. Mourir la belle affaire, mais vieillir ! ho vieillir !
Image de Jenny Guillaume
Jenny Guillaume · il y a
Il y a vraiment beaucoup de musique dans ces mots, ces très bons mots ^^
Image de Jean Jouteur
Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
...mais que la rime vous sied bien , Jean ! Toutes mes voix ...et gardez toujours-un peu- votre âme d'ado!
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Zouzou, cette âme, je la conserve comme un bien précieux
Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
...cà , c'est super !
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
ils ne se fatiguent jamais ces adulescents on dirait, on sent toute la chaleur venir du fond du brasier.
Image de Marianna
Marianna · il y a
Texte harmonieux et chantant, bien écrit, bravo !
Image de Jean Jouteur
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Les éternels rêveurs sont-ils sympathiques ou énervant ? ♥♥♥
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Ils peuvent être les deux sans doute
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Ah ces éternels adulescents que j'affectionne tant, mi-adultes, mi-enfants, mi-sages, mi-fous, mi-rêveurs, mi-réalistes
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Je crois qu'un homme (une femme) doit poursuivre sans relâche ses rêves d'enfant... Merci Dame Isabelle
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Un texte vraiment bien ficelé.
Image de Jean Jouteur
Image de Françoise Deniaud-Lelièvre
Françoise Deniaud-Lelièvre · il y a
Lecture jubilatoire, votre plume est prodigieuse.
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci pour ce commentaire
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
vraiment excellent !
Image de Jean Jouteur
Image de Jline CV
Jline CV · il y a
l'adulent joue-t-il avec les mots ? ;-)
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Il se joue de tout !
Image de Noellia Lawren
Image de Jean Jouteur
Image de Kiki
Kiki · il y a
BRAVO Jean de nous emporter avec vous dans votre écriture. Je vous attribue mes 3 voix bien méritées.
Image de Jean Jouteur
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Quelle musique dans ces mots bousculés, transformés, si vivants... J'aime vraiment beaucoup !
Image de Jean Jouteur
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
C'est joli ...c'est doux, ça contamine le coeur avec un petit grain de nostalgie sur les années d'avant ..merci
Image de Jean Jouteur
Image de Didier Caille
Didier Caille · il y a
Un joli poème bien mené :) et je vous invite à découvrir mon univers http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-plumes-du-plaisir.
Image de Jean-Baptiste van Dyck
Jean-Baptiste van Dyck · il y a
Très jolie composition ! Bravo, Jean, voici mes 5 voix ! Je vous invite à soutenir mon texte «  You Hanoï Me Part 2 » en lice pour la finale poésie !
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/you-hanoi-me-part-2

Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
je ne sais pourquoi, mais ce texte me fait penser à une chanson de Léo Ferré...dont j'ai l'air en tête mais ne connais plus le titre
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Une comparaison qui me touche, merci
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
La plasticité et l'aisance dans les mots (je n'aurais pas guillemettiser certains) donnent à votre texte force, esthétique et jubilation... Il me fait penser au modus operandi de certains auteurs compositeurs... d'ailleurs, le mettre en musique ne me semble pas chose infaisable. Avis aux amateurs... Vous aurez compris que j'aime et que je soutiens votre œuvre.
Image de Jean Jouteur
Jean Jouteur · il y a
Merci Patrick, j'aime la qualité de vos commentaires

Vous aimerez aussi !