L'épine dorsale

il y a
1 min
102
lectures
23
Qualifié

Des mots, depuis longtemps. Posés sur le bout de ma langue, invités par la formule magique des "Il était une fois". Des mots qui me relient aux autres et au monde alentour. Des mots qui ont fini  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Sur le mont épineux
Où l’on monte en épingles
Se nichait un trésor
Vieilles granges rompues
Fossés repus de neige
Un puits toujours vaillant
Des sentiers qui affluent

Personne sur ce mont
Le vent laissait courir
Des histoires de fées
Sorcières des étangs
Maléfices de l’onde
Dans les replis des pierres

Régnait un abandon
Comme un temps confisqué
Dans les pages d’un livre
Qu’on n’aurait plus ouvert
Depuis belle tempête

Personne pour conter
La mémoire des lieux
En détour de fossé
Une stèle modeste
Seul témoin de qui vint
Un jour en ces parages

Elle se confondait
Avec terre et bruyères
Et j’aurais pu passer
Sans chercher à la lire
Le regard de l’amie
Avec qui je marchais
M’a fait baisser les yeux

Et j’ai vu
Le chemin dévaler la pente
Un homme qui marche
À rebrousse pas
Premiers flocons
Col remonté
Pieds qui s’enfoncent
Dans le froid
L’hiver qui gifle
Filets lancés
Maille à partir
Gel des morsures
Puis le linceul
Qui jette ses draps
Un homme tombe
Nuit sur sa nuque

Sur le roc solitaire
Baigné par le soleil
Un bouquet de couleurs
Un prénom, deux années
Qu’on suit avec l’index
Un semblant de caresse
Sur passé empierré
Qui pourrait débouler
Dans l’abrupt qu’il domine
23

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !