L'enfant du pays

il y a
1 min
16
lectures
0
Elle était belle l’enfant du pays, elle a grandi parmi les oasis et les orangeraies puis elle est partie loin de son pays pour parcourir le monde, son envie d’évasion l'a mené dans cette ville aux égouts puants, laissant un goût amer dans la bouche, cette rue qui n’en finit plus, insalubre et comme rongée par l’enfer.
Il est loin le temps où la lumière inondait chaque recoin des maisons blanches, où le soleil plongeait ses bras comme pour l’enlacer dès son réveil.
Une vie bascule, sa vie bascule, loin des gens qu’elle aime, des visages qu’elle n’arrive même plus à se représenter, perdus dans le brouillard qu’elle a construit, perdus dans son esprit qui s’éteint et qui se meurt par moment. La beauté de cette enfant née par la grâce des Dieux se fane comme un tableau dont les peintures s’écoulent, plus aucune couleur, le tableau n’est plus qu’une croûte de mauvais goût.
La femme aujourd’hui dénudée sur le parvis de cet édifice auquel aucun nom ne peut lui être attribué tellement il est, lui aussi, devenu laid et insignifiant, ne peut plus se rappeler qui elle était mais seulement qui elle est. Le présent est quelque fois invivable, mais que peut-elle faire? Ses souvenirs, elle ne les a même plus, ils ont disparu. Elle est exempte de toute expression, son regard a perdu son éclat, elle se confond aux murs sales de son vieux bâtiment qui, à une époque, devait être si majestueux que même le soleil et la lune se figeaient devant tant de beauté.
Elle ne fait plus qu’un avec ce vieux monument, elle est entrée et s’est laissée avaler, elle a quitté l'enfer de la rue pour ce lieu aux âmes perdues, acceptant chaque damné, tant sa souffrance est immense, elle s’est laissée prendre. Elle était belle l’enfant du pays, elle restera belle dans le coeur des gens qui l’ont connu, sa place est ici et pas ailleurs.

M. Janimor
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !