1
min

L'enfance

Image de Joel Talbourdet

Joel Talbourdet

10 lectures

2

L'enfance, elle se perd sous nos paupières
Elle a mille ans de moins que nous
Mais elle nous revient en mémoire
Quand nous avons froid aux oreilles
Ou que la neige a recouvert
Le passé simple de l'hiver

L'enfance, elle s'égratigne les genoux
Et elle a mal aux autres souvent
Les adultes sont des martyrs
Que les hommes mettent à genoux

L'enfance, elle est folie et impertinence
Mais on la met en pénitence
Pour désarmer son impatience
On la noie dans un flot de sciences

L'enfance, quand les adultes pontifient
Ils crucifient son devenir
Ils leur proposent un avenir
Que seuls ils identifient

L'enfance, on a asphyxié ses silences
Et mis à l'index ses exigences
Comme l'on ferait d'un insecte
Que l'on repère puis qu'on inspecte

L'enfance, elle est folie et impatience
Mais se noie dans un puits de sciences
Elle qui rêva d'une folle existence
Elle se perd dans l'insignifiance.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Tout est dit dans ce texte ; les premières images qui s'incrustent en nous , ce sont celles de l'enfance. C'est un puits sans fin .
·
Image de Joel Talbourdet
Joel Talbourdet · il y a
Merci beaucoup, j'ai été triste après avoir été "refusé", je l'ai mal vécu, un peu comme une ultime punition, comme si l'on m'interdisait de dire ma peine.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Tous mes textes ont été refusés quand je me suis inscrite sur ce site . Des lecteurs bienveillants m'ont dit de garder le moral et de persévérer car on écrit pour éponger le trop plein de soi-même. Continuez à écrire ce que vous dictent votre pensée et votre cœur . La première personne qui en sera contente , c'est vous-même . Quant à ce désir d’être lu , il ne doit pas devenir le bourreau de votre âme mais son pourfendeur . Bien à vous .
·