Le Grand Vert

il y a
1 min
46
lectures
6

Je suis un romantique, la Muse qui m’inspire, souvent je là désire mais elle cache son visage. Dans mes poèmes, je lui découvre pudiquement mon âme mais parfois ma sensualité prend le dessus  [+]

Symphonie d’émeraude,
d’aiguilles aux reflets d’opaline
Somptueux habit à crinoline

Le Grand Vert,noble et fier,
de ses racines, du profond de la terre
raconte le temps des aïeux.

Des troupeaux qui effleuraient son tronc,
des âmes solitaires et gémissantes,
des romances sous ses branches.

Il connaît Petit-Thier
les farandoles des enfants,
le chant du retour des alouettes ,

et la Muse cachée en son coeur
murmure encore les sonnets
des poètes, chantant leurs rimes.

La mélancolie berce ses branches,
l’hiver, il frissonne, se pare
d’étoiles et de cristaux d’argent.

Il connaît ce village paisible,
de ces joies et chagrins,
et en son coeur , il se souvient.

LUCIANO

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,