L'écureuil et l'Orient à l'Ouest

il y a
1 min
4
lectures
0
L'écureuil court dans sa serre
Sur lui-même il fait des tours, pour la nouvelle:
Il va migrer, et sa joie est sincère
Aimanté par l'Orient qui regarde à l'Ouest, qui l'appelle.
Ça jaillit par le coeur, ardant de demain et d'hier
C'est l'union du temps et du désir que le sort scelle
La créature, en riant, effleure un papillon dans l'air
Dont l'aile d'or et d'argent happe et ondule, pêle-mêle,
Dans les rêves brillants de fleurs, de feux et d'envies: cette petite mer.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,