L'écureuil et l'intrus

il y a
1 min
3
lectures
0

Pour des ricochets: https://fuirlinertie.fr/ Et d'autres ricochets, puisque la poésie, ça se lit ou ça se dit, même maladroitement: https://soundcloud.com/user-726235216  [+]

La forêt de la vie, ça n'est pas de tout repos.
Et des répits, l'écureuil en prend si peu!
Car les haies de l'automne lui donnent du boulot
Epié dans son oeuvre par tant d'yeux
Par temps radieux ou les pieds dans l'eau
Il est là le dos plié, minutieux
Partant pour chercher ses caches à munitions, tard et surtout tôt
Il élague l'envers des feuilles, du sol aux cieux...
A la recherche du fruit perdu, du bruit élu
Là! Est la grande découverte, le creux miraculeux:
Elle a rechigné, cette noisette têtue!
A se laisser gratter, recouverte d'un tapis visqueux.
Rouge ou verte et pas mûre, qu'elle soit croquée, qu'elle soit mordue!
Mais l'aura du jour a recousu ses rayons blonds et bleus
L'écureuil a mal vu: la coquille était pourvue!
Pour vous l'expliquer, disons... Lent et harmonieux?
L'écureuil a la malle vide; et déçu, s'endort dessus.
A l'orée du sommeil, il s'est pourtant montré vertueux
Partageant un baiser, sur ce merveilleux intrus.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,