Laver

il y a
1 min
23
lectures
0

Aimanté par l'infini profondeur des configurations... Je tourne autour de la poésie... mais de sa superbe (intouchable) elle me toise ... vexé je l'ignore... Puis allez savoir, mon innocence  [+]

Ma poésie
Chute dans les failles de justesse
Faute de trop plein ou de pas assez

Alors je la laisse de côté
Pour voir si elle survit toute seule

Je regarde partout sans un mot 
Pour espérer revoir les premières lueurs
Laver l'écran de mes yeux délavés
0

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
Alors je la laisse de côte
Pour voir si elle survit toute seule

une poésie ne s'abandonne pas dans un coin !
il lui faut de l'amour pour grandir !

Image de Marc O.
Marc O. · il y a
trop gentillet comme conception. Ce qui reste lorsque la tempête est passée a la force de survivre
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
Elle survit si on lui accorde un peu d'attention en la lisant non ? la preuve ici , abandonnée depuis un mois sans commentaire, elle commence à peine à vivre
Image de Marc O.
Marc O. · il y a
La poésie existe en dehors de son auteur, de sa popularité. Elle doit se muscler avec la solitude pour être assez forte pour résister aux arbitres des élégances
Image de Martyne Dubau
Martyne Dubau · il y a
Tout à fait vrai ; et quand elle est bien musclée , elle peut parader au fronton des élégances
joli jour à vous Marc

Image de Marc O.
Marc O. · il y a
Merci Martyne. Belle journée

Vous aimerez aussi !