Le vin nouveau

il y a
1 min
383
lectures
21
Finaliste
Jury
Recommandé

Ecrire n'importe quoi d'accord mais j'essaie quand même de ne pas le faire n'importe comment. Et pourquoi glorifier Bardot ou Garbo quand on peut rendre hommage à des héroïnes loseuses, has been  [+]

Image de Été 2013
L’automne était bien là, déployant ses feuillages
Pour bientôt laisser place à d’autres paysages
Dans les grappes laissées aux derniers étourneaux
Résonnait en secret l’appel du vin nouveau

Déjà, le vent du Nord faisait trembler les cimes
Annonçant l’arrivée du prochain millésime
Le joyau qui dormait tout au fond d’un tonneau
Se lèverait bientôt comme un mort d’un tombeau

C’est en lui que coulait la sueur de son maître
Au dos cent fois courbé pour mieux le faire naître
Le cépage appréciait la valeur de l’effort
Pour le récompenser, il devint un trésor

Il attendait tapi dans sa prison de chêne
Le miracle arriva et l’on brisa ses chaînes
Il surgit au grand jour en un fleuve nerveux
Charriant en son lit des arômes précieux

Il faisait tournoyer son âme dans les verres
Pour dévoiler enfin au monde ses mystères
Délivrant le parfum du raisin prodigieux
Dont l’éclat de rubis faisait briller les yeux

Mais toute gloire hélas est souvent éphémère
Ceux qui l’avaient loué aussitôt l’oublièrent
Celui qu'il avait cru fidèle et bienveillant
Retournait à la vigne et taillait ses sarments

Recommandé
21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !