Le village

il y a
1 min
498
lectures
47
Qualifié
C’est un petit village caché dans la vallée,
On découvre ses toits au détour d’un chemin,
On découvre sa croix sur le clocher perchée
Et la petite cloche qui sonne le matin.

La charmante rivière borde le cimetière,
Ici c’est la fontaine qui chante de bonheur,
Elle perce le silence que nous offre la pierre
Qui donne aux murs couleur, pureté et douceur.

Ici la vieille auberge au charme reposant,
Et là la vieille école et sa cloche en fer blanc
Que sonne le curé qui passe à cet instant
Dire bonjour aux enfants alignés sur le banc.

Le maître en blouse grise le salue en riant,
Le curé lui répond sans un mot en souriant,
Pas besoin de parler, un regard simplement
Pour dire que l’apéro sera un bon moment.

Et voici la mairie, au coin de la grand-rue
Un peu plus loin voyez, c’est la boulangerie,
Où les femmes se parlent, ici pas d’inconnue,
On parle des enfants, du mari, de la vie.

Et voici que la cloche annonce le midi,
Les enfants dans la cour attendent l’ouverture
Du portail pour savoir qui est le plus hardi
Pour partir en courant rechercher l’aventure.

Ici pour l’aventure ne pas chercher bien loin,
Traverser la grand-rue sera le bout du monde,
Même pour un cache-cache il n’y a pas un coin,
Ici toute une vie, ne prend qu’une seconde.

Et voici la statue, c’est la fin du village,
Combien d’amours ici sont nés dans un baiser,
Partons sans faire de bruit, il faut tourner la page,
Sur la pointe des pieds, pour ne pas déranger.
47

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !