Le vieux & La coccinelle

il y a
1 min
7
lectures
0
Cette histoire est celle d’un moment partagé dans un train,
Lorsque dans un éclair rouge à points noirs,
Elle est venue se poser dans le creux de sa main...
Et au cœur de sa paume, comme celui d’un nouvel espoir,
Devant cette fenêtre qui s’est fait miroir.

Tendrement, il l’a fait courir entre ses doigts,
Tellement, qu’il en a oublié ses lents réflexes.
De son poing fripé, l’a protégée du vent et du froid,
Et aussi vite qu’elle est apparue, lorsqu’il a tendu l’index,
Par cette fenêtre, elle s’est envolée dans le vortex.

Plongeant ses prunelles au plus profond des miennes,
Emplies de cette douce et étrange folie,
Sa poitrine qui se soulève d’un souffle qui s’est fait préquelle,
De ses yeux malicieux, il me dit : « Longue vie »

À travers cette fenêtre, il n’y eut jamais histoire plus belle
Que celle du vieux et de la coccinelle...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,