Le vieux clochard

il y a
1 min
360
lectures
46
Qualifié

Bonjour. j'ai 76 ans, je suis née dans le midi près de la mer et j'y suis revenue aprés une carrière en région parisienne: enseignante puis psychologue et engagée dans de multiples activités  [+]

Image de Automne 2020

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Un jour j’ai regardé du haut de ma fenêtre
Un grand fantôme noir qui hantait les trottoirs
Courbé par les saisons, mais encore bien alerte
Il marchait sous la pluie, avançait sans rien voir

On l’appelait « le vieux », un ancien pas très sage
Il buvait un peu trop, peut-être pour oublier
Que les rides avaient buriné son visage
Que le temps inflexible tenait son sablier

Il avait l’air heureux sous ses airs indomptables
Depuis longtemps ses fils l’avaient abandonné
Il était un clochard, un poivrot, un minable
Et pourtant une femme voulait encore l’aimer

Il ne critiquait pas, il était philosophe
Il avait vu passer tant de gens dans sa vie
Il avait affronté toutes les catastrophes
Les accidents du cœur, les rêves inaboutis

Il arrivait tranquille à la fin du voyage
Ses yeux creusés voyaient la fin se profiler
Il s’était convaincu, oui, qu’il n’avait plus d’âge
Qu’il fallait de ce temps ne plus rien gaspiller

Il rêvait du passé, des amitiés d’avant
Des femmes magnifiques qu’il avait pu connaître
De celle qu’il épousa un beau jour de printemps
De ces belles auxquelles il écrivait des lettres…

Il avait des projets, de l’imagination
Il se donnait le change, parlait de l’avenir
Les passants s’amusaient des illuminations
Des mots bleus, des romans qui le faisaient tenir

Il errait dans les rues en recherche d’amour
De chaleur, de parfums, de rires, de rencontres
La femme qui l’aimait disait avec humour
Que jamais dans sa vie il n’avait eu de montre.

Un jour il est parti on ne sait pas trop où
Vers un autre horizon ou bien au paradis
Ses amis, ses copains ont cherché le vieux fou
Qui s’était abonné à Radio Nostalgie

La femme est restée seule sur le bord du chemin
Elle l’a aimé ailleurs comme on aime une histoire
Quand elle l’a suivi, quand ils se sont rejoints
Ils ont cueilli des fleurs dans un grand champ d’espoir.
46

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !