1
min

Le Vent du Sud

Image de Clochette

Clochette

17 lectures

3

Le soleil m’éclabousse à chaque pas
Je suis prise de vertiges
Je reviens enfin,
Vers cette terre conquise
Mais jamais soumise !

Un peu changée par les années
Ton histoire et la mienne ont toutes deux vieillies
Mes les années t’ont embelli.
Derrière les portes sombres de tes maisons
Se cachent encore de lourds secrets
Vestiges d’un passé dont tu es imprégnée.

Ici même si l’on ne se connaît pas
On se sourit
Car un jour, au détour d’une rue
Au fond d’un vieux café
Ou sur une terrasse désertée par la pluie
Il se peut que l’on s’aime...
Et que ce soit très beau
Et que ce soit très fort

Et tous ces cœurs qui battent à l’unisson
Ont pour but une seule chanson
Une chanson que le soleil réveille
Une chanson qui peint la couleur de la mer
Une chanson qui s’émerveille de la chaleur
Du printemps
Et de l’été qui souffle sur les visages.
Car le vent qui domine ne laisse pas
De répit aux âmes trop sages
Qui finissent toujours par céder sur son passage.
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Djenna Louise Buckwell
Djenna Louise Buckwell · il y a
Le texte est sympa mais il faut corriger les fautes, par exemple ici :

Ton histoire et la mienne ont toutes deux vieillies
Mes les années t’ont embelli.

·
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un souffle dans ce brin d'air ...
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Retour au pays.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème