Le vent comme compagnon.

il y a
1 min
89
lectures
32

Phil B poète, peintre. Membre d’Europoésie…La poésie a frappé à ma porte dès mon enfance et s’est installée à l’adolescence  [+]

Le vent comme compagnon.
Quelle bêtise a fait ce pauvre rocher
pour que la mer lui mette autant de claques !
Quelle est l’objet de son courroux.
Bave blanche
au milieu de l’eau turquoise.
Soudain je plonge
glisse sous l’écume laiteuse.
Deviens un instant poisson
sortant la tête de temps à autre
pour respirer cet air iodé, vivifiant.
Bravant les éléments
je brûle des calories
vide mon cerveau des pensées nauséabondes.
Devant moi l’immensité bleue
m’éloignant de la plage solitaire, pas une âme sur le sable
il fait trop froid, sauf pour les loups de mer !
J’ai la douce musique des vagues et le vent comme compagnon.
Barbier Philippe poète.
32

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,