Par la fenêtre écartelée,
Dans cet hôtel en front de mer,
Aux murs de papier rose amer,
L’ombre s'invite, au loin, gelée.

En bas l'ivresse emporte tout !
Brumes et vins sont de la fête,
Irriguant le cœur et la tête,
L'humain ripaille et fait le fou.

Mais toi ma Nuit des Amours Mortes,
Gentil trou noir gobeur d'épaves,
Vils radeaux ou fières étraves,
Viens m'engloutir ouvre tes portes !

Petits ou grands y mangent soupe,
Qu'on lampe, heureux, se regardant,
L'œil apaisé, le regard franc,
Délivrés de la vieille troupe.

Après la mort, la vie est belle !
Immune de tous les serpents,
Des trahisons, des beaux serments,
Des coups ramassés à la pelle.

À l'aube de la désunion,
L'Amour encor mentait si fort...
Que longtemps, privé de ton corps,
Sous le terreau dirai ton nom !
18

Un petit mot pour l'auteur ? 42 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Les deux atmosphères qui s'opposent dans ce poème font ressortir la tristesse d'une passion qui demeure douloureusement chez celui qui reste...
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
de bien beaux vers
Image de Dédé
Dédé · il y a
Deux bémols, au deuxième quatrain, pour « Brumes » et « fait le fou », quelque peu redondants... Quelques virgules égarées, encore, peut-être... Mais c'est remarquable, très ! Respects, Maestro !
[ ( De cette chambre ) peut-être, aussi, au lieu de « Dans cet hôtel », que vous auriez casé en deuxième strophe...
« ( Auberge où ) vins sont ( à ) la fête, » ? ]

Image de de l air
de l air · il y a
Je pense que c'est l'hôtel qui est en "front de mer" plus que la chambre. C'est l'hôtel qu'on choisit pour y accomplir le funeste projet, qui prime sur la chambre même si cette dernière est plus précise quant à la fenêtre et à la couleur du papier. En outre, par là, il semble que ce soit l'hôtel tout entier qui a ce même papier rose amer, signe qu'il n'y a pas d'espoir. Mais "De cette chambre" est très bien aussi !
Concernant "Brumes" et "fait le fou", je ne vois pas de redondance...
Les virgules, j'ai beau leur serrer la vis, il y en a toujours une ou deux qui m'échappent ou qui squattent le texte !
Merci de cette lecture attentive !

Image de Dédé
Dédé · il y a
Les « Brumes », c'est bien les vapeurs d'alcool, non ? Et, avec ce qui précède, je crois qu'on avait bien compris que
« L'humain (...) fait le fou » !
D'accord pour l'hôtel et les virgules mais celle manquante après « lampe » est, par son absence, assez gênante, je trouve.

Image de de l air
de l air · il y a
Voir le dernier post plus bas
Image de de l air
de l air · il y a
Ok ! Dans cette strophe ça redonde quelque peu... mais que voulez-vous cher Maistre, avec tout cet alcool, comment tout contrôler...?
La virgule importante après " lampe " qui faisait défaut a été rajoutée !

Image de de l air
de l air · il y a
Quel idiot ! Je viens de me souvenir, les "brumes" : ça redonde un peu moins si ce sont celles des fumées de cigarettes, cigares ou autres produits stupéfiants ...! Comme quoi on peut oublier plus tard ce qui était clair à la création...
Image de Dédé
Dédé · il y a
Clair pour vous ! le lecteur,lui, peut très bien rester dans les brumes... Enfin soit, admettons.
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Oula... après la mort, la vie est belle ! j'adore !
Image de de l air
de l air · il y a
Coucou Marie ! Merci
Bizz

Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Un trou noir qui a généré un très beau poème..
Image de de l air
de l air · il y a
Merci Lange !
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
J'aime ta "fenêtre écartelée", l'image est belle et donne le ton
Image de de l air
de l air · il y a
Merci Volsi. L'image s'est imposée en repensant à la vision étrange d'un l'horizon tout noir de la mer qui semblait s'inviter jusque dans ma chambre d'un hôtel des plages du débarquement. Je l'ai gardée sachant qu'elle me servirait un jour...
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Tu as bien fait
Image de de l air
de l air · il y a
On marche tous un peu comme ça je crois...
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
sous le terreau j'écris ton nom ? liberté cher payée !
Image de de l air
de l air · il y a
Ou plutôt, passion chèrement payée...
Salut Paul !

Image de Hellogoodbye
Hellogoodbye · il y a
beau !!! la richesse du lexique est étourdissante ! ce n'est pas sans me rappeler Apollinaire, Verlaine...
Image de de l air
de l air · il y a
Merci à vous. Je me suis mis " Au Parfum " et ne l'ai surtout pas regretté...
Image de Dédé
Dédé · il y a
???
Image de de l air
de l air · il y a
" Au Parfum " est une poésie de Hellogoodbye que j'ai bien aimée.
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
JOLI
Image de de l air
de l air · il y a
Merci Philippe
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
L'amour a un goût qui ne sature jamais !!
Image de de l air
de l air · il y a
Merci Ginette

Vous aimerez aussi !