LE TOP TEAM - Episode 13

il y a
2 min
11
lectures
3

Bonjour Je me suis toujours senti l'âme d'un paladin. Dans les jeux de rôle, le paladin est un chevalier héroïque, inflexible. Il est attiré par l'équilibre et la nature en ce sens qu'il est  [+]

XIII] LA BOURRE (2ᵉ étape)

L’ordre de départ des partants
reflète en tout point le classement.
Tout de suite la route s’élève
semblant ne laisser aucune trêve
à notre Phil qui emmanche grave.
À ses trousses, j’ai nommé les 2 braves
Jean puis Sam font hurler le moulin
de leur obus à tout barzing !

Au bout de chaque long bout droit,
se dessine une épingle où on se doit
de mettre son tréteau à l’équerre,
avant de repartir encore plus fort à la guerre.
À ce jeu, le très jeune Paulo
a tôt fait de se retrouver derjo,
handicapé par la puissance de son moulbif.
Nous le retrouverons plus loin beaucoup plus vif...

Reste Jo qui fait la moue
car Francky lui suce la roue.
Dernière droite avant de sortir de la forêt.
La Speed toujours en tête s’il vous plait !
Le long du parapet défile le précipice ;
tout en bas se devine la Chapelle St Maurice.
Arrivés dans les virolos,
ce n’est pas du gâteau
pour les 2 lourds 4 pattes
qui doivent sans cesse jouer de la boîte.
Entre les rochers, entourés de sable et de bruyères,
les 2 gros twins ont quittés les arrières.
La Kawa et la Honda bouchonnent.
La Ducate et la Suze ronronnent...

Devant la Triumph se met seule la pression :
dans un virage négocié d’un trop grand rayon,
elle mord dans son élan
le piégeux accotement.
La sanction est immédiate :
le pneu arrière éclate.
En colère s’immobilise le mécano,
sorti de la course un peu trop tôt...

Sur la butte herbeuse du sommet,
Jo, au freinage, taxe les autres au toupet.
Francky, à la remise des gazs,
les dépose tel un furieux Taz.
S’ensuit la descente sur l’autre versant.
Les 2 bi se livrent un combat saignant...

En voulant limiter les dégâts,
Sam, sur un défaut de la voie,
talonne et casse son amortisseur ;
il finira à un rythme de sénateur.
La KTM dévale la pente à son max.
Son pilote jubile sous son cax...

Laissant la route pour Quintal,
le grand plateau devant s’étale.
Lieu idéal pour notre SV,
qui peut à loisir trajecter.
Haut dans les tours, le Francky
passe l’italienne dans un cri.
Le leader est tout à sa joie.
Il a course gagnée plus bas...

Jeannot, qui a retrouvé l’espace,
recolle au groupe avec classe.
Brusquement, c’en est trop
pour le Monstro : pas de pot !
Son moteur rend l’âme
et vient souiller le macadam...

Un rapide coup d’œil sous le bras
laisse Francky un instant pantois :
quelle est cette petite moto jaune
qui de la SV 1000 en est le clone ?
Tout à ses réflexions, le Sviste
sur un saut décolle de la piste ;
légère déconcentration
que corrige l’amorto de direction,
puis vissage de poignée,
en limande, tête baissée.
L’intrus s’en prend désormais à Jean
alors que Paulo est déjà dans le vent...

Les terreurs quittent Les Puisots,
lieu de vacances des jeunots.
L’ultime dégringolade surgit.
Notre Jean est un peu surpris.
Tirant sur le levier,
il tente en vain
de freiner son engin :
le stoppie se transforme soudain en soleil.
Le sportif ira butiner les fleurs telle une abeille...

Francky GOES a beau à chaque courbe fermer la porte
et dans la bataille jeter toutes ses dernières forces,
l’inconnu,
tel un fondu
lui fait un inter de pistard
et s’en va vers la victoire !?!

Paulo surexcité,
vert et empli de rage,
va jusqu’à jardiner,
coupant, et finira en âge.

Le drapeau à damier
finit enfin par tomber
sur la grise en wheeling
histoire de feeling.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Francky GOES
Francky GOES  Commentaire de l'auteur · il y a
Préparez-vous à un moment d'anthologie : c'est la castagne !
V+++

Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
À fond on s y croirait
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
un peu obscur pour moi par moments j'ai perdu le fil.
Image de Francky GOES
Francky GOES · il y a
Bonjour Lucile
C'est une course, tout simplement :-)
Bien à vous
Franck

Vous aimerez aussi !