1
min

Le temps s’évanouit

16 lectures

1

Le temps s’ évanouit,

L’horloge tourne,
L’eau coule,
Le vent se déplace,
Les nuages se cassent,
Le ciel se dégage,
Le soleil brille,
Entre les rivages,
La beauté meurt,
L’esprit intelligent
Marche en arrière
Au delà des barrières,
Plus rien ne l’ébranle,
L’animal perd la raison.
Et le lion devient humain,
Il est solidaire, protecteur,
Avec un énorme Cœur,
Il est sauveur,
Comme le devait être un frère.
Le temps s’évanouit,
Mais rien ne s’arrête,
Tout s’accélère,
Comme si un monstre nous poursuit,
Alors que c’est notre ombre,
Faire le bien ne compte plus,
La raison est stoppée par la peur,
Notre seul souci est de nous échapper,
S’échapper de soi-même,
De ses malheurs, de ses méchancetés et rancunes,
Aujourd’hui le sourire est un masque,
Que tout le monde porte,
La colère et la haine nous emportent,
Et devant la porte,
De ce qui doit être notre dernière demeure,
La mort nous tue,
À nu aucune valeur ne nous supporte,
Nôtre corps est trop sale,
Pour que le bien nous prête ses habits,
Le temps s’évanouit,
Et l’humanité s’en fout,
Le mal est debout,
Le bien blessé,
Retrouve Dieu !
AKDIAKHATE DJ#
27/01/2020
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,