LE TEMPS PASSE.

il y a
1 min
2
lectures
0
Le temps passe, ne s'arrête pas, ne trébuche jamais et ne revient pas,
Il est impossible de mentir au temps, sa flamme vous consume minute par minute
Le temps passe entre vos doigts, c'est la salle d'attente de votre obscurité,
Il est impatient et ne donne que quelques secondes par pitié,
On tombe tous avant le temps, ça ne suffit jamais,
Parce que notre chance est déjà marquée : se transformer en poussière
Le temps est impitoyable, gît dans le noir,
C'est un enchantement, un vice et une illusion de conscience
Il est aveugle et son feu de joie est fou, il tue vos désirs et vous remplit de soucis,
Il s'enfonce dans votre esprit, il vous plonge dans un abîme de mirages, il vous déchire de l'intérieur,
Et ça te répète : la façon dont vous êtes à l'intérieur... vous êtes à l'extérieur
Pourquoi vous mentir a vous-même...
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !