Le temps et la maîtrise

il y a
1 min
14
lectures
1

Comme un filon, la veine poétique s'est ouverte un jour, puits ou pluie d'inspiration ! C'est magique ! Je préfère dire c'est Divin ! parce que le Divin s'est révélé à moi (alors que j'étais  [+]

La nuit a enfanté un nouveau jour,
Aux volets ouverts l'air est frais.
Des pensées déjà se bousculent
Et veulent me mettre devant l'écran,
Mais je veux prendre le temps... et j'hume
Cette paix là offerte en écho à la mienne,
Et j'entends la ritournelle toute proche
D'une tourterelle, et le bruit lointain qui monte
De la ville qui s'éveille, le passage d'un train.
Je veux prendre le temps d'en faire un poème.
Je ne suis plus ni jeune ni beau
Ce qui libère d'un tas de choses,
De soucis vains, de digressions, de mauvaises proses,
Quand la richesse est devenue intérieure
Et qu'on la soigne dans le repos.
Ma course un temps écervelée
Faite de pics et de creux houleux
Est devenue une croisière ;
Ma barque s'est lestée d'or
Une quille m'est poussée
Je reconnaîs bien mieux les vents,
Pour ne pas les subir trop et mieux m'en servir.
Là dans l'arrêt qui suspend les tourbillons,
Il n'est pas loin Celui qui veille sur moi.
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle poésie bien écrite avec beaucoup de conviction et de sensibilité, Claude ! Au plaisir de vous lire de nouveau ! Bonne soirée !