Le temps de quelques pas

il y a
1 min
154
lectures
21
Qualifié

Ecrire est un plaisir que je ne cesse d'apprendre. Chaque lecture élargit le monde par son nouvel univers. Quant à voter... Je n'aurai donc que des mots pour répondre aux invitations de lecture  [+]

Image de Eté 2016
Une allée de graviers, un parterre de roses,
Les secondes fanées, parfois à peine écloses ;
Les premiers qui crissaient sous un pas hésitant
Et alignées entre eux, des pierres suintant
De gouttes de rosées échappées de lichens.
Un rayon échappé, avant que ne revienne
La lumière du jour, joue de l’obscurité
Traînant sous le couvert d’arbres échevelés.
Promeneur éphémère d’un beau matin d’été,
Promeneur solitaire allant à pas comptés,
Comme si chacun d’eux avançait à regret,
Prolongeant chaque instant jusqu’à l’éterniser,
Pour qui viendra le temps où le maître des lieux
Sonnera le rappel aux esprits oublieux.
L’automne mordoré décline chaque soir
Un peu plus que la veille, apportant les histoires
Qui feront les veillées, disant les souvenirs
À ceux qui entendront l’écho d’anciens désirs,
Compagnons entêtés de passions inexpiables,
Soubresauts que nos vies voulaient invulnérables.

21

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !