A vous, voyageurs littéraires Qui faites escale sur ma page, Que mes mots reflètent l'image D'une émotion trop éphémère... Bon voyage  [+]

Dans le tumulte de la ville,
Tu assistes là, immobile,
A leur course contre le temps
Qui les épuise vainement.

Ce même temps ne t'atteint pas,
Car tu ne connais nul trépas.
Dans l'évolution de ce monde,
Les siècles te semblent secondes.

Devant toi passent ces visages,
Qui n'ont pas d'âmes, qui n'ont pas d'âges,
Et ce n'est qu'affaire de chance
S'ils réalisent ta présence.

Ô toi, beau monument de pierre,
Tu resteras, fier et sincère,
Unique témoin du combat
De l'Homme, qui court mais ne vit pas.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !