Le souffle du singe

il y a
1 min
17
lectures
2

Point zéro Au départ, il y a soi. En soi, vers l’intérieur Il y a l’infiniment petit Et de soi vers l’extérieur L’infiniment grand. Ainsi, chacun est son propre Point zéro  [+]

Le souffle du singe

Je voudrais vivre comme je suis né
me contenter de repousser
mon heure venir au jour le jour
vivre instantané
doté d’une justice animale
et d’un instinct sans faille
sans bien ni mal.
Je voudrais sentir sur ma joue
le souffle du singe
insufflé soudain
par un passé lointain.

Je voudrais que la terre tourne à rebours
pour qu’elle me dépose
dans la vallée de l’Omo
où reposent mes frères anciens
ayant un plaisir malin
à me battre pour chaque repas
et pour seuls habits
les poils de mes bras.
Je voudrais sentir sur ma joue
le souffle du singe
insufflé soudain
par un passé lointain.

Je regarderai s’évaporer
juste derrière moi
les empreintes de mes pas mouillés
laissant pour traces
mes mains collées dans l’argile
le seul fossile d’un primate
pour un futur lointain.
Même si ce vœu ne s’exauce pas
que le vent seulement m’atteint
d’une bise sur la joue
le souffle du singe.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !