Le sommeil des fleurs

il y a
1 min
8
lectures
0

Je suis né et depuis j'attends l'inspiration (et l'amour)  [+]

L'horloge est arrivée, à son heure aurorale,
Temps où les esprits vifs, où les rêves s'étalent
Dans leurs pensées. Sommeil qui recouvre le monde,
Faisant frémir le pré ; annoncé par le bruit
Venant d'obscurité, qui se nomme la nuit,
Tic tac ! Font cliquetis, de la montre très ronde !

C'est comme cela que les forêts buissons bois dorment,
Bercés par le souffle du vent secouant l'orme ;
La brise agréable, caresse ses ramages,
Bruissements de rameaux, puisant l'inspiration
Des racines. À terre, écoute ce beau son,
Les battements du sol, l'énergie du vieil âge !

Toutes sagesses se transforment en miracle,
On le sait grâce à eux, ces saints hommes oracles,
Regardez toutes fleurs, si sages et si belles ;
Elles sont sources de tout, abritant les oiseaux,
Nourrissant papillons, adoucissant sanglots ;
Ne sont-elles pas de la liberté les ailes !
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,