1
min

Le savoir-vivre

0 lecture

0

Estimer chacun à sa juste valeur
Voilà ce qu'il faut
Et ne jamais souhaiter malheur
À qui que ce soit quels que soient ses défauts

Être toujours d'un air compréhensible
Et l'amour largement le donner
Les erreurs savoir les pardonner
Même celles de la peine de mort passibles

Jamais injustement
Il ne faut accuser
Et même accidentellement
Quand on cause du tort il faudra s'excuser

Sur personne il ne faut lever la main
Car sobre ou ivre
Un humain demeure un humain
Tel voudrait marcher le savoir-vivre
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits », n'est-ce pas ce que stipule l'article un (1) de la Déclaration universelle des droits de l'homme ? Évidemment...