1
min
Image de Svak

Svak

5 lectures

0

Jadis sans y penser tu as rempli de beau
Un sac de grande taille qui te rendait si fier.
Sac empli de malice, de merveilles, de mystères,
Un monde coloré que tu portais au dos.

A côtoyer les ronces, à frôler les buissons,
Tant d’éraflures hélas ont percé le tissu,
Ainsi que grains de sables, tant de rêves perdus
Dans la réalité, sous cette végétation,

Sous un triste maquis qui vola tes trésors.
Chanceux le promeneur qui s’égarerait là
Trouverait à ces pieds, semés de ci de là,
Des fragments de bonheur, sortes de filons d’or.

Il s’est vidé ton sac. Inexorablement.
A quoi bon, te dis-tu, le remplir comme hier ?
Lorsque tu le jetas, une larme aux paupières,
Pour un autre univers, pour entrer dans le rang.

Parfois dans ton bureau, dans cette vie adulte
Tu te surprends encore à le chercher des yeux,
Tu voudrais tant l’ouvrir, farfouiller dans ses creux,
Toi qui n’as qu’une mallette à qui vouer un culte.

Thèmes

Image de Poèmes
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,