Le sablier

il y a
1 min
4
lectures
0

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Il dure bien trois minutes
Pour cuire l’œuf à la coque,
Mais parfois un défunt
Qu'on a incinéré
Peut, là, se retrouver
Dans petit sablier
Et là, c'est un vrai choc, !
Car sa veuve éplorée
Qui recousait ses frocs
A voulu le garder
Pour pouvoir l'occuper,
Parce que , de son vivant,
Il a vraiment glandé .
Alors, pour se venger
D'avoir cousu ses frocs
Elle le retourne encore
Et encore, et encore,
Pour faire des œufs bien durs
Avec la mayonnaise
Et avec les asperges
Pour manger en entrée .
Et le défunt mari
Qui s'appelait bien Serge,
N'aura même pas le droit
De goûter au repas ;
Il aura juste servi
A faire durcir les œufs
Sans même reposer
Là bas au Père Lachaise
Sous un cyprès radieux .
Alors, vous tous, messieurs,
A votre mort future
Pensez y à l'avance,
Et mettez un veto
A l'incinération
Pour éviter, c'est sûr,
Que vos cendres en question
Servent à cuire les œufs durs,
Surtout lorsque l'on pense
S'être crevé au boulot .
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !