Le roi

il y a
1 min
36
lectures
5
Je suis le cul fameux, la croupe surdodue,
La seule comparable à l'astre que l'on sait.
Le fabuleux dargeot, la citrouille fendue,
Le pétard magistral que Renoir chérissait.

L'esthète, émerveillé devant mon étendue,
Me semble en proie dès lors à d'étranges accès.
Et la belle de nuit tout là-haut suspendue,
Se croyant délaissée jalouse mon succès!

Vous les pauvres fessiers du commun des mortels,
Qui devant vos miroirs pleurez de vous voir tels,
Ma beauté vous abat, ma grandeur vous afflige!

Toujours vous envierez ce roi de l'univers.
Le poète toujours lui offrira des vers.
Je suis le cul divin de Vénus Callipyge.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
L'Aphrodite aux belles fesses les a bien rebondies!

Vous aimerez aussi !