Le regard

il y a
1 min
4
lectures
1
Ce regard lointain, incandescent, 
Enveloppe mon âme voluptueusement,
Éclaircit les chemins sinueux
Qui mènent à mon cœur rocheux.

Quand vient l'aube, sa lueur transperce
Mes murs et ma parure, quelle bravoure!
Il m'épie sans parcimonie, il se confesse
A travers ses pupilles, quel amour!

Quand le ciel revêt son voile écarlate,
Il s'évapore avec son obsession,
Me laissant les cicatrices d'une illusion.
Est-ce le récit d'un érotomane?
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,