1
min

Le prisonnier

Image de Kmar

Kmar

5 lectures

0

Deux barres solides et parallèles
Un corps long, souple et gigantesque
Un berceau pleins de dizaines de bébés
Des bouches fermées ou presque
Comme une abeille, le sommeil a versé son miel
Dans des yeux fanés, mi-ouverts
Des âmes ont été secouées par les pleurs d'un ange
Un visage imbibé de sueur, de larmes salées
Moi, j'ai admiré les arbres alignées
J'ai aimé les épies des chastes prairies
J'ai volé vers un futur splendide
Malgré moi je me suis revenue au passé
Mais ses soupirs m'ont tourmentée
Il n'a pas cessé de gémir de crier
Il s'est lamenté, il a pleuré
Ses pieds enlacés par des menottes
Il a continué de courir
Satisfait d’Être ce brave prisonnier
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,