Le Printemps de Manet

il y a
1 min
1
lecture
0

Auteur pour Nectar d'Acide (compagnie de théâtre toulousaine). Théâtre à disposition sur http://theatreajouer.f  [+]

Du Manet émanait un bel ennui feutré.
Un monstre délicat, hypocrite lettré,
Que chacun reconnaît quand il fuit l'horizon
Et heurte le regard au fond de sa prison.

Un abîme de rien à l'ombrelle inutile
Rêvant d'autre et d'ailleurs, sachant cela futile,
Et pourtant attirant, désespérément vide,
Comme la ligne au loin qui nargue l’œil avide.

Las ! Qu'il est loin le lieu où nous jouissions tant
Du timide soleil, du passage du temps,
Des terrasses pleines et des amis riants.

Admirant des tableaux, écrivant des poèmes,
Songeant inconsciemment à la vie de bohème
Qui crève dans nos rues, invisible, mendiant.
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,