Le printemps

il y a
1 min
34
lectures
2

Ecrire pour faire jaillir ce qui secoue sans cesse mon petit corps de femme passant inaperçue devant le spectacle continu de l'humanité; je fais danser les syllabes et les consonnes au rythme de mon  [+]

Voici venir le printemps
Et nos amours de tous les temps
Quel bonheur de le recevoir
Il vient réveiller nos espoirs
On frappe à toutes les portes
Pour accueillir ce bel hôte
Quelle joie! Quel bonheur!
Il fait chavirer nos coeur
En héros, il a tout vaincu
Pour notre joie, il est convaincu
Il a brûlé ses ailes
En balayant le ciel
Bravé les tempêtes de neige
Pour tourner nos manèges
Quel bonheur! Quelle gaieté!
On a du mal à lui résister
À ses roses, à ses fleurs
À leurs parfums, à leurs couleurs
Son soleil et ses lumières
Bercée tous par ses airs
Ô printemps, ô douceur!
Tu sèmes la vie, la bonne humeur
À ton arrivée, roi de la nature
La monotonie quitte sa masure
La joie envahit nos coeurs, nos esprits
Ce bonheur, ce bien être n'a pas de prix.
Pour Myriam
2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,