1
min

Le Pique-nique du Moustique

Image de Serge loquen

Serge loquen

33 lectures

5

Quand le moustique s’invite au bal,
Ce ne serait pas lui qui pique
Mais sa femelle qui s’applique
A gâcher nos soirées estivales.

C’est poussé par ses gènes
Et non pour le plaisir,
Que le moustique aspire
Sans montrer aucune gêne
Pour celle qui, sitôt déflorée,
De notre écarlate élixir,
La progéniture à venir,
Doit abondement abreuver.

En maternelle Dame du lac
Toute dévouée à ses loustics,
La pragmatique moustique
Organise ses attaques :
De son étang, dard levé
A la recherche du sein Graal,
La femelle nous met à mal
Afin de nourrir sa couvée.

Attirée comme ses congénères,
Dare-dare, elle rapplique.
Dard d’art, elle nous pique
Dans les règles du savoir-faire.

De peaux ternes en peaux claires,
Elles passent au fil de l’été
Nos fragiles dessous, culs tannés.
Par nuées, les moustiques errent
En quête de qui pourfendre,
Une veine ou une artère,
Que dis-je ? Une jugulaire !
Sinon une cheville bien tendre.

Le moustique envers notre lard
Ne veut point porter querelle
Et n’a rien de personnel
Sinon la santé de ses moutards.
Pas la moindre pensée mystique
Dans cette quête sanguinaire
Où la jeune mère s’affaire
A préparer le pique-nique...

Pour les uns, pique-nique épique,
Acte de survie démographique.
Pour d’autres, pique-nique ethnique,
Source d’angoisse épidermique.
Au delà de l’insecticide
Et de tout autre génocide,
Pour ces nombreux rejetons :
Piquent et niquent,
Ou panique, éradique ?
Là se pose la question
...
Typique de toutes coexistences.

5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Stéphane Biscos
Stéphane Biscos · il y a
Voilà un auteur qui connaît la mue... zika !
·