1
min

Le pigeon de Notre dame

Image de Coco47JL

Coco47JL

8 lectures

5

Je la découvre tous les jours,
A l’aube comme à l’aurore,
Je contemple ses plus beaux atours,
J’admire ses somptueux décors.

Ce soir je n’en distingue plus les tours,
Une épaisse fumée en masque les abords,
J’insiste et me pose dans une cour,
A l’abri des flammes qui la dévorent.

Je reprends mon envol alentour,
Je ne discerne plus mes chers supports,
La foule s’accumule tout autour,
Les clameurs me parviennent très fort.

Je plane à nouveau tout autour,
Je réalise que je perds mon trésor,
Le vacarme qui anime ses contreforts
Me signale l’arrivée des premiers secours.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Miraje
Miraje · il y a
Un pigeon sans gite ... Comme une résignation sidérée.
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Une envolée poétique qui contraste avec celles des fumées. Belle étreinte du coeur !
Si d'aventure vous franchissez ma page, Olga et mon héros de père sont là.

·
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour survol d'information désastre c'est bien écrit. Mon vote.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur