Le piano

il y a
1 min
193
lectures
36
Qualifié

Bonjour à vous, chers visiteurs qui passez par ces pages.... Bonne lecture  [+]

Image de Eté 2016
Nos fragiles douleurs
Vibrant comme des cordes,
Suspendues jour et nuit aux aguets de nos larmes
S’exhument d’une quarte,
D’une tierce sensible
Quand un bémol s’attarde
En pluie de souvenirs...

Le piano se recueille
En longues rêveries...

Sur les touches couleur d’anthracite et de neige
Surgit un monde étrange,
Une éclosion d’images
Dans un jardin de sons
Qui raconte en souriant des bribes de nos vies...

Une histoire s’écrit
Au détour d’un arpège,
Amoureuse balade avec la nuit qui brille
Sous une lune argent,
Quand se taisent enfin toutes rumeurs hostiles...
Et puis comme un soleil,
Ce concerto soliste,
Ame slave qui pleure ou bien rit de bonheur
En exaltant nos cœurs
Envahis d’harmonies...

Dans l’esprit coule à flot
La divine musique,
Elixir composé de mille souvenances
Dont les parfums de lys et de lilas discret
S’échappent du piano pour mieux nous enivrer...

36

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !