Le petit séparé

il y a
1 min
348
lectures
174
Qualifié
Image de Été 2018
Derrière ta vie, il y a le souvenir
Des jours heureux ou tristes
L'enfance est un marqueur
Qui grave ton existence
Comme l'emprunte d'une nuit
D'un malheur, d'une jouissance

Tu balbuties des mots tendres
Dans un désert d'oubli
Seul, à découvert, sans bruit
Dans ta chambre de minuit
Tu pleures en sentinelle
Avec ta mémoire de lit

L’autre côté du miroir
La vérité du verbe
Te susurre un possible
Le corps dans une couette
Tu résistes au départ
D’une moitié de toi-même

Doucement, en tendresse
La patience se conjugue
Avec ton envie d’être
À petits pas, en sourire
L'âme ressoude sa traîne
Pour un magnifique avenir

174

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !