1
min

Le petit enfant et le gentil monsieur

36 lectures

6

Le petit enfant le regarda
Le gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés

Viens avec moi
Dit le gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés.

Le petit enfant suivit
Le gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés.

Mon enfant, m’aimes-tu ?
Dit le gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés.

Le petit enfant répondit oui
Au gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés.

Le gentil monsieur
Ota et plia soigneusement sa veste, sa chemise
Et son pantalon aux plis bien repassés.

Mon enfant, veux-tu m’embrasser ?
Dit le monsieur avec sa casquette aux galons dorés.

L’enfant répondit oui
Et le monsieur ôta sa casquette aux galons dorés
Et la mit sur la tête de l’enfant.

La suite de l’histoire vous le devinez
Ne se raconte pas devant les enfants.

Enfants, écoutez vos parents,
Lorsqu’ils vous disent de ne pas suivre
Les gentils messieurs,
Parce qu’ils ont une casquette aux galons dorés
Ou même s’ils n’en ont pas d’ailleurs !
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Le sujet est grave et risqué mais vous le traitez avec finesse. Sur un ton enfantin qui pourrait rassuré n'était cette répétition oppressante de « le gentil monsieur
Avec sa casquette aux galons dorés. »
Sur le même thème et d'une façon assez similaire, je vous propose de découvrir « Joyeuse Noëlle » (https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/joyeuse-noelle).

·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Ce thème était difficile à traiter...la répétition voulue pour montrer aux adultes ce qu'un enfant voit dans son innocence, sans comprendre qu'il s'agit d'un piège.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Sujet difficile, tout en "légèreté" :)
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Bon conseil...
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
C'est fort et raconté dans une grave legereté ..alors ça touche encore plus
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Merci Brocéliande, il y a des sujets qu'on a du mal à aborder autrement. Je pense à Brassens, quand j'écris. Il avait ce don...
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
Oui, c'est vrai ...
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
Je suis en total adéquation. C'est bien de rappeler ce que tout le monde sait mais justement si tout le monde le savait, on ne le rappellerait pas.
Bravo!

·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Merci beaucoup Adibro. C'est une cause qui me tient à cœur tout particulièrement. En dehors des parents, je ne sais pas si les enseignants ou l'infirmière, peuvent intervenir sur ce sujet, il me semble que l'école pourrait être un bon cadre pour cette formation donnée par un gendarme, qui pourrait leur enseigner des clés (morales et physiques) pour se défendre contre les prédateurs.
·
Image de Adibro
Adibro · il y a
C'est vrai qu'à part mes parents, je n'ai pas souvenir d'en avoir entendu parler à l'école ou autre.
C'est dommage

·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
C'est si vrai en une bien triste réalité. Les chasseurs de cœurs purs, les voleurs de bonheur et de candeur, les voleurs d'enfance et d'innocence sont partout à l’affût, qui tissent leur toile, leur piège de miel, qui guettent patiemment leurs proies. Le meilleur moyen pour les contrer, les désarmer est d'armer nos enfants, l'attaque est le meilleur stratège, stratagème, la meilleure défense. La fin justifie les moyens... employés, déployés et vice versa.
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Merci beaucoup Jeanne de votre commentaire. Les enfants sont des proies tellement faciles. Je pense à tous ces enfants disparus, dont les parents ne sauront jamais s'ils sont vivants ou morts. Je pense à ceux, qui sont vivants, mais morts à l'intérieur. Et qui souffriront toute leur vie de ce que leur bourreau leur a fait subir.
·
Image de Violette
Violette · il y a
Les prédateurs, avec ou sans galons dorés, savent hélas manipuler les enfants
même mis en garde par leurs parents. Mais il faut sans cesse leur rappeler à
tout âge et votre poème le fait délicatement.

·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Merci beaucoup Violette. Le poème pourrait être lu dans une classe avec les explications appropriées.
·