1
min

Le peintre et le poète

Image de Maxime Proust

Maxime Proust

1 lecture

0

Il est, pour le poète, plus naturel d'écrire les pages de sa vie
Il s'entête à croire, qu'un texte en prose lui fait plus de bien que l'odeur d'une rose
Botaniste des verbes, il cultive son jargon au fil des saisons
Comme le peintre, qui prend soin de son horizon en brossant sa toile
Le pinceau fait mouche; Il capte l'instantané d'une vision réelle ou d'un flux de pensées
Paysagiste des mots, bleus, sur la feuille
Blanche, est la toile qui n'attendent que la mine indolore ou la brosse colorée
Ainsi naît, pour les deux, une passion commune : La culture du beau
Le beau mot faisant écho au beau trait
Des textes nuancés aux tableaux bien conjugués
Il est rare le hasard dans ces arts
Rendons-leur le mérite d'éradiquer les maux par des mots ou des pinceaux
Travailleurs de l'ombre et génies de la lumière
Ces artistes téméraires sont les yeux de l'univers, les mains de notre monde.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,