1
min

Le pêcheur

Image de Dessous de soi

Dessous de soi

23 lectures

1

Je m’en allais, pêcheur, taquiner le goujon
Armé de cannes à pêche et de mes hameçons
Et si ma poésie attirait les sirènes
Il me fallait des vers pour me nourrir quand même
Je partais m’enquérir de quelques vermisseaux
Espérant quelques prises à sortir des eaux
Installé proprement tout au bord de l’étang
Il me vint ces pensées de pêcheur débutant
Ce ver a-t-il une âme que je sacrifie ?
Sa mort justifie t’elle que je m’en soucie ?
Le salut de son âme est-il si important ?
Ou est-ce seulement cet être dégoutant ?
Le ver est-il si sot qu’il ne s’en soucie pas ?
Est-il à moitié bête cet animal là ?
Ce ver, mi sot, mi bête, n’est-il qu’un animal ?
La moitié d’une bête, est-elle Annie ou mâle ?
Comme le sexe des anges, supposé qu’ils existent
Celui du ver de terre est bien hermaphrodite
La question qu’on se pose est des plus pertinentes
Celle de son salut reste aussi importante
Est-il Annie ou mâle n’est pas le seul propos
Sa mort donnera-t-elle à l’âme le repos
Les sucettes d’Annie emmènent au paradis
S’il est mi-animal, il n’y a pas de souci
Pas d’enfer pour le ver que suce le poisson
Le pêcheur apaisé sut ce que ces âmes sont.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un joli poème sur la pêche qui s'interroge - "les vers ont-ils une âme" - et qui finit par un beau jeu de mots. Au passage, on trouve quelque belles allitérations : "Le ver est-il si sot qu'il ne s'en soucie pas" ! Bravo, Dessous de soi ! J'ai pris beaucoup de plaisir à lire votre poésie et je m'étonne que pour l'instant je sois le seul à le commenter. Pour ma part j'ai aussi apprécié vos autres écrits.
Je profite de mon passage pour vous inviter à lire mon sonnet "Spectacle nocturne" si cela vous tente https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/spectacle-nocture
Bonne journée à vous.

·
Image de Dessous de soi
Dessous de soi · il y a
merci pour ces encouragements, je m'en vais de ce pas à vos spectacles nocturnes
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur